Tous les articles taggés avec promotion santé

Conférence-débat « le diabète connaître, prévenir, soigner »

Diabète

Le diabète peut entraîner, à long terme, de graves complications de santé relatives à la vue, à l’hypertension artérielle, au fonctionnement du rein, au système cardio-vasculaire et au système nerveux. Cette réunion d’information vous est proposée par l’Échelon Local de Sélestat dans le cadre des actions de promotion de la santé menées par la MSA d’Alsace. Elle aura lieu : 

Le lundi 17 novembre 2014 à 20h
A la Grande salle du Notre Dames
21 avenue Louis Pasteur à SELESTAT

Pour plus d’informations

Contacter Karin GREINER, Chargée de projet – 06 31 50 65 40

Pour connaître toutes les actions de prévention, rendez-vous sur le site de la MSA d’Alsace en cliquant ici 

Entrée libre / ouvert à tous

Télécharger le tract

Formation-action continue en éducation et promotion de la santé sessions 2015

formation_action_2015

Pour la 7ème année consécutive, l’Instance Régionale d’Education et de Promotion de la Santé d’Alsace (Ireps Alsace), dans le cadre des activités de la plate-forme ressources en EPS, organise une formation-action continue de niveau 1 en éducation et promotion de la santé. Cette formation peut être valorisée par le Diplôme Universitaire « Intervenant en Education et Promotion de la Santé ». Deux sessions de formation seront organisées en 2015 :

Session 1 – Du 12 février 2015 au 7 juillet 2015
Session 2 – Du 17 septembre 2015 au 19 février 2016

Inscrivez-vous sans tarder !

Inscription et information

Cette formation

Téléchargez la plaquette

Téléchargez le bulletin d’inscription en version modifiable

Un partenariat exemplaire : prendre soin pour éduquer

LOGO_ Fnes

Cet article est tiré de la première lettre d’information de la FNES (Fédération Nationale d’Education et de Promotion de la Santé) : « Les Echos de la Fnes – la revue de la Fédération des Instances régionales d’éducation et de promotion de la santé » (cliquez ici pour consulter la lettre)

La Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) s’engage dans la durée dans une démarche ambitieuse de promotion de la santé, voyant dans la visée du bien-être un moteur de l’action d’éducation.

Ce projet entre en résonance au travers de ses 5 axes avec des philosophies de l’éducation agissantes dans la profession et dans l’institution : il intègre, avec les environnements favorables, le souci ancien de créer des espaces transitionnels, respectueux de la temporalité de chaque sujet, où l’expérience est possible dans la sécurité, et qui sont propices à un accompagnement pas à pas vers le monde ; il fait sien le travail quotidien de l’éducateur de valorisation et de responsabilisation qui a pour objectif de construire ou consolider avec chaque jeune les compétences lui permettant de faire face, comme tous, aux difficultés de la vie ; il converge avec les objectifs de la loi de 2002, voyant dans la participation des jeunes et des familles à la définition de leur projet de vie une garantie de bientraitance ; enfin, ce projet a le mérite d’intégrer l’ensemble de ces champs conceptuels en une unité vivante et cohérente qui interpelle les acteurs de l’institution à tous les niveaux.

L’engagement de professionnels déjà convaincus du levier que peut constituer la prise en compte de la santé dans l’action d’éducation, l’existence d’actions ponctuelles déjà promotrices de santé et l’affirmation jamais remise en cause que l’éducateur a à prendre soin de mineurs en conflit avec la loi constituent un soutien à la démarche.

Rompue à l’usage de tiers dans la relation éducative, la PJJ s’appuie sur un partenaire pour mettre en oeuvre ce projet. Il s’agit à l’échelon national de la Fnes et pour chaque Direction interrégionale de la PJJ (DIRPJJ) d’une Instance régionale d’éducation et de promotion de la santé (Ireps), avec laquelle elle constitue un binôme référent.

Ce tiers est à la fois bien connu et mal connu.

Bien connu, car des actions de promotion de la santé sont déjà co-portées à l’échelle d’unités éducatives de la PJJ. Par exemple, le CoDES des Hautes-Alpes porte une action en direction des jeunes filles précocement mères en lien avec le diagnostic porté par le service de milieu ouvert de la PJJ autour du soin et de l’estime d’elles-mêmes en prenant appui sur des pratiques artistiques.

Cependant, la variété des modalités d’intervention des Ireps restait encore insuffisamment connue alors qu’elle permet un ajustement à des réalités territoriales diverses.

Si l’on se penche sur les interventions de l’Ireps Provence-Alpes-Côted’Azur (Paca) auprès de la DIRPJJ Sud-Est depuis le lancement du projet : ce tiers vient questionner  pratiques et organisations de la PJJ, il autorise les professionnels à regarder ailleurs, s’extrayant du caractère naturellement cloisonnant d’une institution. Ce tiers valorise le travail quotidien des professionnels, leur donnant à entendre qu’ils sont des acteurs de santé. Il est porteur d’une culture de réseau dont il fait bénéficier la PJJ au profit de la socialisation à venir des mineurs.

Ainsi, déjà engagée sur le champ de l’insertion avec le Conseil régional Paca, la DIRPJJ Sud-Est se rapproche à présent de son service santé, en favorisant l’accès des jeunes suivis par la PJJ au Pass santé + prévention contraception. Cet outil favorise dans une démarche autonomisante l’accès des jeunes à la contraception, à la prévention et à des échanges médiatisés autour de la sexualité et de la vie affective. Mieux, l’administration pénitentiaire engagée auprès de la PJJ dans cette convention avec le Conseil régional s’intéresse à présent à la promotion de la santé.

Les binômes constitués PJJ – Ireps bénéficient d’un accompagnement national assuré conjointement par la Fnes et la Direction de la PJJ (DPJJ). Le partage institué permet de stimuler la réflexion, de capitaliser des bonnes pratiques et d’élaborer des stratégies conjointes. Dans le détail des expériences des binômes, dans les difficultés rencontrées par certaines Ireps pour garantir leur pérennité, le cap est maintenu au profit du projet « PJJ promotrice de santé » et au profit du public dans un positionnement éthique affirmé.

En ce sens, dans le maintien de cet espace éthique, ce partenariat est aussi exemplaire.

Franck Baldi,
Conseiller technique, DIRPJJ Sud-Est

Journée du Réseau Naître en Alsace

Journée naître en Alsace

La journée du réseau naître en Alsace aura lieu : 

Le vendredi 7 novembre 2014
A l’Ifsi de Colmar dans l’Amphithéâtre 1
39 Avenue de la Liberté à Colmar

Médecin, sage-femme, puéricultrice, infirmière, auxiliaire de puériculture, psychologue, assistante sociale… Si vous êtes intéressé(e) par le domaine de la périnatalité, c’est un rendez-vous annuel à ne pas manquer !

La première partie de la journée sera consacrée à l’évaluation de l’existant : présentation des résultats des études Epimoms et Epipage 2, étude des cas cliniques et présentation des données de la Protection Maternelle et Infantile (PMI). La problématique de l’allaitement maternel sera abordée sous différents angles lors d’une table ronde.

Information et inscription

Télécharger le programme
Télécharger le bulletin d’inscription

Pour plus d’informations contacter :
contact@nullnaitreenalsace.fr - 03 69 55 35 76

8ème journée des DYS sur le thème « Inventer pour les DYS, innover pour tous… »

8ème journée des DYS

La fondation Française des DYS organise une conférence sur le thème « Quelles innovations pour les DYS » et « L’estime de soi » aura lieu : 

Le samedi 11 octobre de 10h à 12h et de 13h à 14h30
Au Pôle de formation de la C.C.I
243, Avenue de Colmar à Strasbourg

Information et inscription

Les inscriptions sont complètes ! Les conférences de M. Glasel et Estime de soi seront retransmises en amphi

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site : www.journee-des-dys-alsace.com

Télécharger le programme

Conférence-débat « Comment éviter les chutes ? »

Sans titre

L’association Alsace Eureka Equilibre, en partenariat avec la CARSAT Alsace Moselle, le Conseil Général du Bas-Rhin, la Mutualité Sociale Agricole d’Alsace et MUTUALIA Alsace – Grand Est, organise une conférence-débat sur le thème de la prévention des chutes qui aura lieu le :

 Vendredi 10 octobre 2014 à 14h
Au Rowing Club (salle au Rdc) 9, Allée Colette Besson à HEYRITZ 

Un médecin en rééducation fonctionnelle présentera les différents aspects de la fonction d’équilibre et les troubles liés au vieillissement. Une Chargée de projets de la Mutualité Sociale Agricole d’Alsace et une responsable adjointe du Pôle Prévention et Partenariats de la CARSAT Alsace Moselle interviendront pour présenter le concept de l’atelier EQUILIBRE (Comment conserver et retrouver son Equilibre), proposé à la suite de la conférence débat.

Un animateur sportif, donnera un aperçu d’exercices variés facilitant la vie quotidienne, et abordés lors des 12 séances de travail composant l’atelier EQUILIBRE. Ces ateliers sont d’ores et déjà programmées tous les vendredis de 14h à 15h du 24 octobre 2014 au 23 janvier 2015

Pour plus d’informations

Contactez l’association Alsace Eureka Equilibre  au 03 89 20 79 43  ou Karine GREINER, chargée de projets – 06 31 50 65 40

Entrée gratuite – Ouvert à tous 

Télécharger le tract

Ciné-débats « Dragon ladies nous irons à vénise »

dragon ladies

Dans le cadre du mois de mobilisation pour le dépistage organisé du cancer du sein « Octobre Rose », la Caisse d’Assurance Maladie des Industries Électriques et Gazières et la Mutualité Sociale Agricole organisent 2 ciné-débats :

le lundi 27 octobre à 20h
Au cinéma Rex à Ribeauvillé 17 Rue de la Synagogue

et le mardi 28 octobre à 20h 
Au théatre de St-Marie au Mines – Rue Osmont

Télécharger le flyer

Entrée gratuite – Accueil du public dès 19h30

Conférence-débat « La santé des seins »

la santé des seins

Une conférence-débat, animée par le Dr Dominique GROS, Sénologue, praticien honoraire des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg,  aura lieu sur le thème « la santé des seins » : 

le mardi 7 octobre 2014 à 20h 
A la salle polyvalente place de l’église à Hohengoeft 
3 place de la mairie

Chaque année en France le mois d’octobre est dédié à l’information et la communication sur le cancer du sein : son objectif est d’informer les femmes sur la santé de leurs seins et de mieux les guérir s’ils sont atteints par le cancer.

Informations :

Contactez Sylviane Gavillot, Chargée de projets : 03 90 40 36 25

Pour connaître toutes les actions de prévention, rendez-vous sur le site internet de la MSA d’Alsace : www.msa-alsace.fr 

Entrée libre – Ouvert à tous 

Conférence débat « Soyez à l’écoute de votre audition »

AfficheBettwiller

La Mutualité Sociale Agricole vous invite à une conférence débat sur le thème « Soyez à l’écoute de votre audition »  qui aura lieu :

le jeudi 23 octobre de 20h à 22h 
A la salle polyvalente de Bettwiller – rue principal

Renseignement et inscription : 

Contactez Madame Karine GREINER au 06 31 50 65 40  ou par mail à greinerkarin@nullalsace.msa.fr

Télécharger le tract

Campagne Octobre rose 2014

Octobre rose2014

La campagne 2014 poursuit la démarche informative initiée l’an dernier, destinée à favoriser une décision éclairée des femmes. Elle tient compte également du nouveau Plan cancer qui prévoit une meilleure prise en compte des personnes présentant un risque aggravé (Action 1.5).

Vous trouverez ci-dessous le détail du dispositif qui s’appuie sur :

  • une campagne média grand public (radio),
  • un dispositif renforcé par des actions ciblées visant à réduire les inégalités d’accès au dépistage,
  • un dispositif de relations presse,
  • la mise à disposition d’outils hors médias pour vos actions locales,
  • un dispositif destiné aux professionnels de santé.

Une campagne radio nationale pour délivrer la recommandation des autorités de santé

La campagne radio (2 spots de 30 secondes chacun) donne la parole aux femmes afin qu’elles fassent part de leurs interrogations sur le dépistage du cancer du sein. Au-delà du dépistage organisé, elle intègre, cette année, des questions sur les différents niveaux de risque.
Le message renvoie ensuite sur les sources d’information disponibles (le médecin, le site e-cancer.fr) et rappelle la recommandation des autorités de santé : « La mammographie est recommandée tous les deux ans à partir de 50 ans. Avant cet âge, le dépistage n’est indiqué que pour les femmes présentant un risque particulier ».

Elle sera diffusée du 5 au 28 octobre en métropole sur les antennes de RTL, France Bleu, Nostalgie, Europe 1, RFM, Chérie FM, les Indépendants (regroupement de 95 stations) et France Inter et dans les DOM sur RCI Guadeloupe, Guadeloupe 1ère, RCI Martinique, Martinique 1ère, Guyane 1ère, Radio Nostalgie, Freedom Réunion et Mayotte 1ère.

Ecoutez le spot « Dépistage organisé »
Ecoutez le spot « Tous niveaux de risque »

Un dispositif renforcé vers les populations d’origine étrangère et les populations fragilisées

Afin de sensibiliser les populations les plus éloignées du système de santé, le dispositif est renforcé auprès des personnes d’origine étrangère et les populations socialement les plus vulnérables.

- auprès des populations socialement les plus vulnérables : les Ateliers Santé Ville ainsi que l’ensemble des partenaires sur le terrain sont largement mobilisés dans cette campagne et l’INCa met à leur disposition les outils développés y compris les affiches et brochures traduits en langues étrangères.

- auprès des personnes d’origine étrangère, le dispositif intègre : des supports traduits et illustrés proposés à la commande aux acteurs locaux ; une affichette et un dépliant illustrés et multilingues sont disponibles, chacun en deux versions

  • la diffusion des spots radios, du 5 au 28 octobre sur les antennes de Africa n°1, Beur FM, Radio Orient, Radio Alfa et Tropiques FM ;
  • un dispositif d’affichage sur 1 765 vitrines de commerces dits « ethniques » sera mis en place en octobre pour une durée de 10 jours dans les grandes agglomérations (Paris, IDF, Lyon, Marseille, Lille et Strasbourg) ;
  • un dispositif digital (69 écrans) en magasin de proximité pour une durée de 3 semaines (Paris, région parisienne et grandes agglomérations) ;
  • un dispositif digital pour toucher les populations d’origine asiatique dans les magasins « Frères Tang » basés à Paris et à Vitry-Sur-Seine avec un affichage sur 10 écrans pendant 2 semaines ;
  • la diffusion des dépliants et affichettes illustrés et traduits est également prévue dans 270 points de vente.

Par ailleurs, la Ligue nationale contre le cancer met en place des émissions radios spéciales en direct sur Africa n°1, Beur FM et Radio Orient en octobre. Ce dispositif permet aux auditrices de poser leurs questions à des experts du dépistage présents à l’antenne.

Relations presse et dispositif web

Les relations presse permettent de rappeler les enjeux liés au cancer du sein et l’importance du dépistage pour lutter contre ce cancer. A l’occasion des 10 ans de généralisation du dépistage organisé, l’INCa propose des éléments de bilan notamment sur l’évolution du dépistage et dresse les perspectives d’avenir de la lutte contre ce cancer. Le dossier de presse fait le point sur les chiffres clefs du dépistage et du cancer du sein. Il rappelle les objectifs du nouveau Plan cancer en matière de lutte contre ce cancer et revient notamment sur les avancées techniques et thérapeutiques.

Une conférence de presse est envisagée le 24 septembre. Le dossier de presse sera mis en ligne à cette date.

Un dispositif d’information sur le web avec un contenu qui évolue sur e-cancer.fr, et des rubriques spécifiques dédiées aux femmes en fonction de leur âge et de leur niveau de risque.
Le dossier web revient notamment sur les différentes questions pratiques que les femmes peuvent se poser. Il aborde également le thème des bornes d’âge et des publics concernés par le dépistage organisé. Les interviews vidéo d’experts de l’INCa, réalisées en 2013, complètent l’information et abordent les avantages et inconvénients du dépistage.
Ce dossier permet également aux femmes non concernées par le dépistage organisé de disposer d’informations sur les recommandations qui les concernent, données enrichies cette année suite aux recommandations de la HAS (détaillées ici).

Un relais sera par ailleurs effectué sur les réseaux sociaux via la page Facebook et le compte Twitter de l’INCa.
Sur la ligne téléphonique 0810 810 821 (prix d’un appel local), l’équipe de la plateforme téléphonique répondra aux questions des femmes sur le cancer du sein et son dépistage et les renseignera en fonction de leur situation personnelle.

Un dispositif d’information vers les professionnels de santé

Les médecins généralistes et gynécologues seront à nouveau sensibilisés à la nécessité de dialoguer avec leurs patientes sur le sujet. L’information mis à leur disposition sera complété par les recommandations de la HAS sur les modalités de dépistage pour les femmes à risque aggravé.
Le dispositif comprend :

  • un e-mailing adressé à plus de 45 500 médecins généralistes et 5 300 gynécologues en amont de la campagne comprenant une fiche d’aide à la pratique afin d’aider le professionnel dans l’orientation de ses patientes vers le dépistage adapté ;
  • une information dans la Lettre aux médecins de l’Assurance maladie rappelant le rôle d’information et d’orientation du médecin généraliste ;
  • un courrier adressé aux instances représentatives des professions de santé concernées ordres, syndicats, fédérations) afin de les inviter à relayer l’information ;
  • un dispositif de relations presse ciblé vers la presse médicale spécialisée ;
  • un dispositif interactif sur des logiciels d’aide à la prescription utilisés par plus de 40 000 médecins généralistes : du 6 au 31 octobre, une fenêtre (pop-up) se déclenchera à l’ouverture du dossier d’une patiente âgée de 50 à 74 ans et invitera le médecin à dialoguer avec sa patiente sur le sujet du dépistage. Un lien cliquable le redirigera vers la fiche d’aide à la pratique.

Le dossier web dédié aux professionnels de santé sera actualisé sur e-cancer.fr, avec les nouvelles recommandations de la HAS. La nouvelle fiche d’aide à la pratique pourra être téléchargée et/ou commandée au plus tard la semaine du 29 septembre.

Rappel des outils disponibles à la commande sur e-cancer.fr

Télécharger la carte postale 2014
Télécharger le dépliant 2014
Télécharger la brochure 2014

Les fichiers d’impression de ces outils sont téléchargeables sur l’espace de partage (pour obtenir les codes d’accès : infodepistage@nullinstitutcancer.fr). Sont également disponibles les fichiers d’impression des formats Abribus, flanc de bus et arrière de bus et les bannières web développées en plusieurs formats.