Tous les articles taggés avec accident de la vie courante

Cycles d’ateliers « Habitat et sécurité »

bien vivre votre retraite

La Mutualité Sociale Agricole organise des séances d’ateliers sur le thème de l' »HABITAT et SECURITE « . Les premières séances démarreront :

Ces demi-journées d’information seront suivies d’une cycle d’ateliers (voir dépliants pour connaître les dates des séances).

Information et inscription

Pour vous y inscrire, contactez le secrétariat AEE au 03 89 20 79 40 ou par mail à l’adresse suivante : msaservices.blf@nullalsace.msa.fr

 

Cycle d’ateliers « Habitat et logement – Prévenir les risques à domicile – aménagement du logement »

ateliers_msa_accident_domestique

Rester à domicile lorsque les difficultés motrices, sensorielles ou cognitives, s’accentuent est parfois éprouvant. Des solutions existent pour permettre de vivre chez soi dans les meilleures conditions possibles, en changeant ses habitudes de vie et en agençant son logement.

La Mutualité Sociale Agricole propose un atelier de sensibilisation à l’adaptation du logement afin de prévenir les accidents domestiques et d’améliorer la sécurité et la qualité de vie à votre domicile. Cet atelier aura lieu :

le vendredi 19 juin 2015 de 9h00 à 12h00
à la maison du 3e âge – 32 rue de Lattre de Tassigny à Schiltigheim

 

Information et inscription

Atelier gratuit, sur inscription auprès du secrétariat AEE : 03 89 20 79 40 –  msaservices.blf@nullalsace.msa.fr 

Télécharger la plaquette

 

Conférence-débat « Comment éviter les chutes ? »

L’association Alsace Eureka Equilibre, en partenariat avec la CARSAT Alsace Moselle, le Conseil Général du Bas-Rhin, la Mutualité Sociale Agricole d’Alsace et MUTUALIA Alsace – Grand Est, organise une conférence-débat sur le thème de la prévention des chutes qui aura lieu le :

 Vendredi 10 octobre 2014 à 14h
Au Rowing Club (salle au Rdc) 9, Allée Colette Besson à HEYRITZ 

Un médecin en rééducation fonctionnelle présentera les différents aspects de la fonction d’équilibre et les troubles liés au vieillissement. Une Chargée de projets de la Mutualité Sociale Agricole d’Alsace et une responsable adjointe du Pôle Prévention et Partenariats de la CARSAT Alsace Moselle interviendront pour présenter le concept de l’atelier EQUILIBRE (Comment conserver et retrouver son Equilibre), proposé à la suite de la conférence débat.

Un animateur sportif, donnera un aperçu d’exercices variés facilitant la vie quotidienne, et abordés lors des 12 séances de travail composant l’atelier EQUILIBRE. Ces ateliers sont d’ores et déjà programmées tous les vendredis de 14h à 15h du 24 octobre 2014 au 23 janvier 2015

Pour plus d’informations

Contactez l’association Alsace Eureka Equilibre  au 03 89 20 79 43  ou Karine GREINER, chargée de projets – 06 31 50 65 40

Entrée gratuite – Ouvert à tous 

Télécharger le tract

Nouveautés documentaires de la BDDR pour le mois d’avril

pepsalavril1Une sélection de nouveautés documentaires issues de la Base de Données Documentaire Régionale vient de paraître. Vous pouvez dès maintenant consulter les articles suivants :

Brochure Vieillir… et alors?

Guide parents Prévenir les accidents de la vie courante pour protéger nos enfants

Un zeste d’estime : des fiches pédagogiques pour développer l’estime de soi des femmes

Les autres – bande – dessinée

Pour tout renseignement, les documentalistes de l’Espace Régional de Documentation sont à votre disposition.

Nouveautés documentaires de la BDDR pour le mois de mars

bddr mars2Une sélection de nouveautés documentaires issues de la Base de Données Documentaire Régionale vient de paraître. Vous pouvez dès maintenant consulter les articles suivants :

Les accidents domestiques chez l’enfant de 0 à 5 ans

200 menus équilibrés à 2 euros

Lang’age photo « Vieux et Debout »

Image des corps. Corps en mouvement, corps en parole, corps en création. Guide pour l’animateur et fiches d’activités.

Pour tout renseignement, les documentalistes de l’Espace Régional de Documentation sont à votre disposition.

L’accident vasculaire cérébral (AVC) : savoir le reconnaître et adopter les bons reflexes

avc_ARS

L’Agence régionale de santé d’Alsace organise, en relais de la campagne nationale, une campagne d’information sur les trois signes de l’AVC et l’appel au 15. La moitié seulement des patients et de leur entourage ont le réflexe d’appeler le 15 lors de la survenue d’un AVC ; alors qu’il s’agit d’une urgence pouvant être fatale ou entraîner des séquelles d’autant plus importantes que le traitement aura été tardif. L’enjeu est donc de sensibiliser les personnes à risque, ainsi que leur entourage, aux principaux signes de reconnaissance de l’AVC et à l’appel immédiat du 15.

 Quels sont les trois principaux signes permettant de reconnaître un accident vasculaire cérébral ?

– déformation de la bouche,
– faiblesse d’un côté du corps / engourdissement d’un bras ou d’une jambe,
– difficultés à parler.

D’autres symptômes peuvent également survenir de manière soudaine : perte de sensibilité ou picotements au visage, au niveau d’un bras ou d’une jambe, perte ou trouble de la vue, mal de tête intense et inhabituel, perte de l’équilibre.

Pour plus d’informations, l’Agence régionale de santé met à votre disposition des supports d’information (affiche et dépliant), ainsi qu’une page consacrée à l’AVC sur le site www.ars.alsace.sante.fr.

Prévenir les chutes : un moyen de bien vieillir

La chute est le fait de tomber par inadvertance sur le sol ou autre niveau inférieur, avec ou sans perte de conscience.

Chaque année en France, 2,5 millions de personnes de plus de 65 ans en sont victimes. Environ 9500 décès de personnes âgées sont associés à ces chutes, bien que cette donnée globale ne soit pas suffisante pour établir un lien de causalité directe [1].

Les chutes constituent souvent un cercle vicieux qui accélère les effets du vieillissement. Après une première chute, la probabilité de retomber est multipliée par 20 en raison d’une appréhension de la marche et d’une peur de retomber [2].

Les chutes résultent la plupart du temps de la combinaison de plusieurs facteurs de risques :

Les causes intrinsèques :

  • le vieillissement : mobilité réduite, troubles de l’équilibre locomoteurs et neuromusculaires, antécédents de chutes, détérioration de la vision,
  • l’état pathologique, neurologique, cardiologique,
  • les traitements médicamenteux : la prise de certains médicaments augmente le risque.

Les causes extrinsèques :

  • l’environnement matériel : inadaptation du logement qui présente des dangers pour le sujet âgé,
  • le comportement : malnutrition, consommation d’alcool
  • l’environnement socio-familial : isolement et absence de lien social

« Les conséquences physiques des chutes sont variables et peuvent conduire à une diminution de la mobilité et un accroissement de la dépendance.
Les conséquences psychologiques sont multiples : la chute peut entraîner un manque de confiance et un repli sur soi et accentuer la perte d’autonomie.
Dans les cas les plus graves, les chutes conduisent à une perte marquée des capacités fonctionnelles qui peut mener après hospitalisation à l’hébergement en institution.
Les études démontrent que la mortalité associée à ces chutes augmente rapidement avec l’avancée en âge, dans les deux sexes» [3].

Que ce soit en raison de dommages physiques, de la perte de confiance ou de l’isolement qu’elle peut induire, la chute peut être le facteur déclenchant d’une entrée dans la dépendance. Les « ateliers équilibre » peuvent être une solution pour limiter les chutes.

L’ « atelier équilibre » : un programme de prévention des chutes

La campagne « L’Equilibre où en êtes-vous ? » [4] a vu le jour fin 1992 dans la région de Dijon. Elle est l’aboutissement d’un partenariat entre la CRAM de Bourgogne Franche-Comté, le Centre Hospitalier Régional Universitaire de Dijon, la DRASS, la Direction Régionale Jeunesse et Sports, la Mutualité et le réseau Education pour la Santé.

Forte de ses résultats positifs obtenus en Bourgogne, l’Assurance Maladie a souhaité labelliser en 1998, le concept « Atelier Equilibre » (AE) et étendre la campagne « L’Equilibre où en êtes-vous ? » au niveau national en octroyant des crédits de promotion de la santé (voir référence Observatoire Régional de Santé de Bourgogne, 10 années de campagne [5] : « L’Equilibre, où en êtes-vous ?»).

Ce programme est mené obligatoirement par un animateur formé par la Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaire. L’animateur doit travailler sur des situations motrices variées mettant en jeu la fonction d’équilibration dans ses différentes composantes, selon trois objectifs principaux :

  • Affiner les perceptions du corps, de l’espace, de l’environnement,
  • Donner de bons moyens d’action (mobilité articulaire, souplesse, force musculaire, moyens d’information,…)
  • Solliciter les réactions d’adaptation : développer les enchaînements d’actions qui exigent pertes et reprises d’équilibre, réapprendre le sol (aller au sol et se relever), …

Il doit, en outre, évoquer l’influence de l’aménagement du logement ainsi que les dangers liés à la prise de certains médicaments sur les risques de chutes et inciter les participants à diversifier leurs actions de prévention des chutes.

Prévenir les chutes par le biais des « ateliers équilibre » est un moyen très efficace pour inciter les personnes à prendre soin d’elles tout en continuant à rester actives. Prévenir, c’est aussi garantir un bien-être en proposant une activité physique tout en travaillant sur la confiance en soi. Il est bien entendu que ces programmes de prévention doivent encourager les participants  à  s’entretenir après les séances pour rester autonomes le plus longtemps possible.

La vie continue, même après une chute, qui ne doit pas être vécue comme un échec mais comme un avertissement. Pouvoir surmonter cet accident est la clé pour continuer l’aventure de la vie et réaliser ses projets en acceptant les pertes liées au vieillissement et en profitant des petits plaisirs de l’existence.

 « Mais ce n’est pas seulement par une bonne alimentation, un mode de vie équilibré, du sport, du sommeil, que nous relèverons ce défi. Notre état d’esprit y contribuera largement. Comme on peut le lire dans un texte qui date de plus de deux mille ans – il ne suffit pas d’être attentif à son corps : il faut davantage encore s’occuper de l’esprit et de l’âme. L’un et l’autre, en effet, risquent d’être éteints par la vieillesse comme la flamme d’une lampe privée d’huile. » [6]

Pour plus d’informations :



[1] Prévention des chutes accidentelles, Recommandation Haute Autorité de Santé – novembre 2005

[2] CRAM DE BOURGOGNE FRANCHE-COMTE – Dossier «L’équilibre où en êtes-vous ? » des ateliers pour prévenir les chutes chez les personnes âgées, réalisation Cram Bourgogne et Franche-Comté  – février 1988

[3] BOURDESSOL Hélène et PIN Stéphanie – Référentiel des bonnes pratiques – Prévention des chutes chez les personnes âgées à domicile – réseau francophone de  prévention des traumatismes et de promotion de la sécurité – édition INPES – mai 2005

[4] L’Equilibre, où en êtes-vous ? » : la prévention des chutes des personnes âgées et la prévention de leur autonomie – CRAM de Bourgogne Franche-Comté – 1992

[5] Synthèse : « 10 ans de campagne l’Equilibre où en êtes-vous ? » en Bourgogne – Mars 2006

[6] HENNEZEL Marie– « La chaleur du cœur empêche nos corps de rouiller – vieillir sans être vieux »  édition Robert Laffont 2008

Conférence débat l’équilibre où en êtes-vous ?

Six conférences-débats sur le thème de la prévention des chutes, auront lieu les:

  • Jeudi 6 septembre 2012 à 14h30 à OBERSCHAEFFOLSHEIM à l’Espace Multisport Muhlbach (en face du stade) – rue du Lavoir
  • Mardi 11 septembre 2012 à 14h00 à KALTENHOUSE au Foyer Paroissial – 4 place de l’Eglise
  • Jeudi 13 septembre 2012 à 14h30 à REICHSTETT à la Maison de retraite Arc en Ciel – rue F. Chopin
  • Mardi 18 septembre 2012 à 14h00 à SARRE UNIONGrande salle du Centre Socio Culturel – 26a rue de Phalsbourg

    Jeudi 20 septembre 2012 à 14h30 à ECKBOLSHEIMCentre de Loisir Kid Club – 21 rue du Général Leclerc

    Jeudi 27 septembre 2012 à 14h30 à STRASBOURG ELSAUCentre Social et Culturel Elsau – 6 rue Matthias Grünewald

Cette action de prévention est organisée par l’Association Alsace Eureka Equilibre, en partenariat avec la CARSAT Alsace Moselle, le Conseil Général du Bas-Rhin, la Mutualité Sociale Agricole d’Alsace et MUTUALIA Alsace – Grand Est.

Un médecin en rééducation fonctionnelle présentera les différents aspects de la fonction d’équilibre et les troubles liés au vieillissement.

Une Chargée de projets de la CARSAT Alsace Moselle et de la Mutualité Sociale Agricole d’Alsace interviendront pour présenter le concept de l’atelier EQUILIBRE (Comment conserver et retrouver son Equilibre), proposé à la suite de la conférence débat.

Un animateur sportif, donnera un aperçu d’exercices variés facilitant la vie quotidienne, et abordés lors des 12 séances de travail composant l’atelier EQUILIBRE. Ces séances sont d’ores et déjà programmées à :

OBERSCHAEFFOLSHEIM : les Vendredis de 14h à 15h du 14.09.12 au 07.12.12.
KALTENHOUSE : les Mardis de 14h à 15h du 25.09.12 au 18.12.12
REICHSTETT : les Mardis de 14h à 15h du 18.09.12 au 18.12.12
SARRE UNION : les Jeudis de 14h à 15h du 27.09.12 au 20.12.12
ECKBOLSHEIM : les Lundis de 14h à 15h du 24.09.12 au 17.12.12
STRASBOURG ELSAU : les Lundis de 14h à 15h du 01.10.12 au 10.12.12

Entrée gratuite – ouvert à tout public. Renseignements : Association Alsace Euréka Equilibre : 03 89 20 79 43

Sociologie des risques domestiques : des accidents invisibles ?

Cet ouvrage explore la question des accidents domestiques et la difficulté pour ce fait social complexe à être reconnu comme un réel problème de santé publique. L’auteur explore la perception des risques d’accidents domestiques ainsi que la difficulté de les médiatiser. Une deuxième partie aborde la question des statistiques d’accidentologie en lien avec les causes de décès et les limites de cette quantification. Enfin, la troisième partie est consacrée à l’entrée des accidents de la vie courante dans l’arène publique à travers la dynamique sociale des risques mais également l’émergence d’une mobilisation collective en France et au niveau international.

LALANNE M. Paris : Lavoisier, Tec et doc, 2010, 200 p.

Public : professionnel

Disponibilité : ERD Strasbourg et ERD Mulhouse

Je protège mon enfant

Destiné aux parents, aux grands parents et plus généralement à toutes les personnes qui ont la charge d’un enfant, ce DVD propose une démonstration des gestes d’urgence pédiatrique. Les séquences abordent les points suivants : donner l’alerte et protéger ; prendre en charge un traumatisme, traiter une brûlure, arrêter une hémorragie ; placer un enfant en position latérale de sécurité, soigner une plaie simple, réaliser un massage cardiaque (chez un nourrisson ou chez un enfant), utiliser un défibrillateur, réagir à un étouffement. Le guide pratique je protège mon enfant complète les éléments proposés par le DVD.

par la Croix Rouge Française, SAMU de Paris, Mutualité Française, Paris, 2010

Public : jeune adulte / adulte, population précaire, personne handicapée, migrant

Disponibilité : Espace Régional de Documentation Strasbourg et Mulhouse