Appel à projet « Réduire le risque suicidaire chez les jeunes en situation de grande vulnérabilité »

Un tiers des suicidants a moins de 25 ans et, si la mortalité des jeunes par suicide est en recul depuis plus de dix ans, la France reste l’un des pays européens les plus touchés par ces morts prématurées. Après les accidents sur la voie publique, le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les jeunes de 15 à 25 ans. 16% des décès de cette classe d’âge lui sont imputables. De nombreuses études pointent également la fréquence des récidives chez les adolescents, qui avoisinerait les 30 % la première année après la première tentative.

De ce fait, une prise en charge, une continuité des soins et un suivi attentif de ces jeunes, qui le plus souvent n’expriment aucune demande spontanée, sont indispensables, afin de prévenir plus efficacement les risques de passage à l’acte et de récidive auxquels ils sont particulièrement exposés.

Depuis quelques années, la Fondation de France aide les professionnels de la santé à mettre en œuvre les conditions d’une plus grande réactivité et d’une accroche thérapeutique plus efficace. L’objectif de cet appel à projets est d’améliorer l’accès aux soins pour les jeunes en situation de grande vulnérabilité et la capacité des professionnels à « prendre soin » des jeunes, à agir au bon moment, à évaluer le trouble psychoactif sous-jacent à la tentative de suicide et à amorcer une relation thérapeutique.

Date de limite de réception des dossiers ont été fixées le 01er Septembre 2015 pour un financement en 2016.

Les dossiers reçus feront l’objet d’une présélection. Après instruction, les projets seront examinés par un comité d’experts en décembre 2015. Les décisions seront uniquement communiquées par courrier postal.

Fondation de France – Programme Santé des jeunes
40, avenue Hoche 75008 Paris
Tél.: 01 44 21 31 44
E-mail : santedesjeunes@nullfdf.org
Site : Fondation de France

Télécharger l’appel à projet
Télécharger le dossier de demande de subvention
Télécharger le budget

Les commentaires sont fermés.