Appel à projet « Vivre ses choix, prendre des risques jusqu’à la fin de sa vie » de la Fondation de France

Alors qu’augmente le nombre de personnes âgées dites « dépendantes » aidées par des professionnels ou des proches, la législation actuelle met au cœur des pratiques la participation des usagers aux décisions qui les concernent, le respect de l’autonomie des personnes âgées et de leur droit à décider de leur mode de vie, y compris dans les derniers instants. Par ailleurs, les professionnels sont sommés de normaliser le fonctionnement des établissements et services, de rationaliser les moyens humains et financiers, tout en améliorant sans cesse la qualité des aides et soins prodigués. De leur côté, les familles s’efforcent de préserver le plus longtemps possible la vie à domicile, au risque de s’épuiser et d’enfermer la personne âgée dans le statut d’objet de soin.

Dans une société marquée par la quête du risque zéro, aidants professionnels et familiaux en viennent souvent à surprotéger les personnes vulnérables pour ne plus prendre de risque, au détriment de leur qualité de vie, voire de leurs droits et libertés, en particulier dans les situations de fin de vie. C’est pourquoi la Fondation de France soutient des initiatives d’établissements, services ou associations, qui améliorent la concertation autour des situations jugées à risque, favorisent la reconnaissance des capacités des personnes âgées ainsi que la prise en compte de leur parole et le respect de leurs choix, quel que soit leur état de santé ou leur âge.

La Fondation de France souhaite également soutenir les établissements développant une démarche palliative pour mieux accompagner leurs résidents en fin de vie et leurs proches.

Deux sessions étant prévues en 2015, deux dates limites de réception des dossiers ont été fixées : le 5 février  et le 30 juin 2015.

Télécharger l’appel à projet
Télécharger le dossier de demande de subvention 2015

Les commentaires sont fermés.