Débat de la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie sur la santé des jeunes

Les conduites d’essai font partie du parcours du jeune et traduisent une recherche de ses propres limites. L’expérimentation, processus spécifique à l’adolescence, donne lieu à des conduites d’essai qui prennent des formes variées. Lorsqu’elles sont précoces ou s’inscrivent dans la durée, elles peuvent avoir des conséquences somatiques, psychiques, neurocognitives et sociales importantes.
Elles peuvent être l’expression d’une certaine souffrance en lien avec des facteurs individuels (dépression, isolement, orientation sexuelle), familiaux (carences affectives, violences, rejet) et sociétaux (ruptures scolaires, précarité,…), mais également souligner un besoin de reconnaissance chez les jeunes.

Afin de répondre aux besoins d’information du grand public, la Conférence régionale de la santé et de l’autonomie (CRSA) d’Alsace organise régulièrement des débats, avec le soutien de l’Agence régionale de santé.

Après les débats régionaux consacrés aux accidents vasculaires cérébraux, aux soins urgents, au diabète et à la Stratégie nationale de santé, la CRSA organise son 5ème débat :

« Conduites à risques chez les jeunes – c’est le moment d’en parler »
le samedi 11 octobre 2014 de 15h00 à 17h30 au Kinépolis de Mulhouse

Destiné aux jeunes de 12 à 25 ans, mais également à leurs proches et aux professionnels qui les entourent (parents, éducateurs, enseignants, structures associatives, acteurs de la prise en charge…), le débat traitera de l’ensemble des conduites à risques chez les jeunes : consommation de substances psycho-actives, rapports sexuels non protégés, troubles alimentaires, addictions aux jeux etc…

Ouvert à tous, le débat s’organisera autour des séquences suivantes :

  • regards croisés : le vécu des jeunes et de leur entourage ; quel regard la société porte-telle sur les conduites d’essai chez les jeunes ?
  • comment accompagner les conduites d’essai des adolescents afin d’éviter toute dérive ou enlisement ?
  • comment prendre conscience d’une éventuelle dérive ? Sur quels outils et structures s’appuyer pour faire face à une situation qui dépasse le plus souvent le jeune et sa famille ? Vers qui se tourner ?

Des spécialistes interviendront pour répondre aux questions du public dans la salle, ainsi qu’aux questions qui pourront également être posées via les réseaux sociaux, mis en oeuvre pour la première fois en appui d’un débat public par l’Agence Régionale de Santé :

  •   la page Facebook dédiée au débat (à compter du 15 septembre 2014),
  •   le compte Twitter créé pour l’événement (à compter du 15 septembre 2014).

Interactif, le débat sera ponctué de moments musicaux animés par la chanteuse alsacienne Jewly.

Les commentaires sont fermés.