Slam – Première enquête qualitative en France

En 2011, des acteurs issus du milieu associatif, institutionnel et de la santé entendent parler de plus en plus souvent d’une pratique de consommation de drogues par injection liée aux rapports sexuels entre hommes appelée « slam ». La pratique n’est certainement pas nouvelle mais elle est mal connue et il n’existe pas, à ce moment-là, de définition claire du terme « slam ». De plus, cette pratique inquiète les acteurs qui s’interrogent quant à ses conséquences  sanitaires. Suite aux remontées et témoignages des intervenants de terrain, AIDES prend alors l’initiative de coordonner une étude sur le slam, en collaboration avec Sidaction, l’Inserm  (Cermes3) et l’Association des médecins gays (AMG).

Les objectifs de cette étude sont :

  • Mieux connaître ce phénomène : qu’est-ce que c’est ? De quoi parle-t-on ?
  • Appréhender les effets de cette pratique sur la vie des personnes concernées, en termes de risques pour la santé
  • Recueillir les demandes des personnes concernées afin de mettre en place, si nécessaire, des réponses associatives et/ou sanitaires adaptées à leurs besoins

Télécharger la synthèse des résultats de cette étude

Télécharger le rapport

Les commentaires sont fermés.